Le mobile indoor : une priorité pour les immeubles de bureaux

Connectivité, Mobile Indoor, Article croisé | Nermine El Shekshaky on May 22, 2018

La consommation de données sur les réseaux mobiles a doublé en 1 an1 et cette croissance devrait continuer. En effet, Cisco prévoit une augmentation du trafic de données mobiles de près de 50% par an d'ici à 20212. L’augmentation des débits est, par ailleurs, une des motivations de l’émergence de la 5G.

Des infrastructures télécom de moins en moins adaptées ?

Les objectifs de couverture auxquels sont soumis les opérateurs mobiles concernent les zones extérieures et non l'intérieur des bâtiments. Pourtant, 80% du trafic se déroule au sein des bâtiments, ces derniers étant de plus en plus isolés et de plus en plus résistants à la pénétration des ondes mobiles.

La qualité de service au sein d'un immeuble n'est donc pas garantie, ce qui explique l'expérience que chacun peut vivre plus ou moins régulièrement de devoir se rapprocher des façades voire de sortir d'un bâtiment pour passer un appel. Paradoxalement, les investissements dans les infrastructures télécom étant coûteux, les opérateurs ne sont pas enclins à investir massivement dans le développement des infrastructures, même en tenant compte de la future 5G3.

 

Un rôle à jouer par l'industrie immobilière

A l'instar de la connectivité physique et la proximité aux infrastructures de transport, il existe des différences radicales en matière de connectivité mobile entre les bâtiments. Leur "positionnement" vis à vis de l'infrastructure télécom peut changer du tout au tout la qualité de l’expérience utilisateur au sein d’un immeuble. Identifier la qualité de connectivité mobile existante est un premier moyen de contribuer à la transparence du marché immobilier et de permettre aux entreprises de trouver le lieu le plus adapté à leur activité.

Les solutions visant à maîtriser la qualité de service mobile en indoor ont d'autant plus de sens qu'elles sont mutualisées pour les différents opérateurs. La durée des contrats de service mobile comme la durée des baux commerciaux est inférieure à la durée de vie d'une infrastructure télécom. Dans ces conditions, le propriétaire ou le maître d'ouvrage a un rôle à jouer, en associant l’infrastructure télécom à l'infrastructure immobilière.” commente Thierry Mari, Président de Springbok Mobility.

 

La connectivité comme nouveau service immobilier

Dans une logique d'une maîtrise de la couverture mobile à l'intérieur des bâtiments, la connectivité mobile apparaît comme un nouveau service, partie intégrante de l'expérience immobilière. Dans les bureaux, la connectivité quotidienne des collaborateurs est vue comme un facteur clé de performance et de motivation4. C'est un sujet regardé avec de plus en plus d'attention par les entreprises, dont les modes d’organisation et d'aménagement évoluent rapidement et nécessitent une excellente capacité de communication en mobilité.

Il est aujourd'hui possible d’anticiper la qualité de la couverture mobile par des mesures conservatoires de différents niveaux, et de la valoriser auprès des locataires grâce à la mise en avant d’une solution de couverture mobile indoor installée au sein du bâtiment. Il est aujourd’hui primordial de mettre au premier plan le bien-être des futurs occupants d’un immeuble tertiaire et cela passe indéniablement, entre autres, par une excellente connectivité” ajoute Frédéric Motta, Directeur Général de WiredScore France.

 

Arcep

Global IP traffic forecast

IHS Markitt cité par usine nouvelle

Zevillage

 

Connectons-nous.

Renseignez votre email pour recevoir des nouvelles exclusives, des conseils d'experts en connectivité, des invitations aux événements WiredScore et plus encore.