#Interview WiredScore AP : Rémy Buclin de NeutralOp

WiredScore AP, Interview | Nermine El Shekshaky on March 07, 2018

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Rémy Buclin, j’anime un bureau d’études qui s’appelle NeutralOp et qui a pour vocation de déployer des infrastructures neutres pour les bâtiments. Un bâtiment n’est pas intrinsèquement mono-opérateur, il est multi-opérateurs. NeutralOp c’est aussi un bureau d’études qui travaille sur la qualité numérique des bâtiments, c’est la raison pour laquelle je me suis intéressé à WiredScore. Nous travaillons plus précisément sur la couverture mobile multi-opérateurs, et sur la problématique des applications qui sont spécifiques aux bâtiments. Il y a trois composantes, la première étant les éléments prévus pour les raccordements et savoir en quoi ces raccordements seront fiables pour assurer une connectivité pérenne. Le deuxième sujet est la couverture mobile qui est capitale pour que les futurs locataires ne se retrouvent pas dans un bâtiment vierge de toute réalisation en vue de la couverture mobile : on voit ce qu’on peut faire en amont. Enfin, la dernière composante repose sur les applications et services qu’un bâtiment propose.

Aviez-vous déjà travaillé avec WiredScore avant de devenir AP ?

Oui, j’avais travaillé au tout début sur Résonnance, qui a été un des premiers bâtiments labellisés par WiredScore en France, j’avais aussi été invité au lancement au #Cloud. J’ai par ailleurs géré toute la couverture mobile indoor de PB5, qui a reçu le niveau Platinum.

Comment s’est passée votre session d’accréditation ?

J’ai entendu parler de la formation d’accréditation via mes échanges avec WiredScore, j’ai par la suite reçu une invitation pour participer à une session. L’accréditation permet d’accompagner les clients pour labelliser leurs immeubles, ce qui fait gagner du temps à tout le monde. J’ai trouvé toute cette réflexion en amont très intéressante, ce sont des sujets que je connais un  peu car je viens du milieu télécom. On a un niveau d’information qui permet de valoriser différents aspects du patrimoine numérique du bâtiment. La formation était très efficace, rapide et intelligible.

Avez vous des projets en cours avec WiredScore ?

Oui j’en ai même plusieurs, je suis sur quatre ou cinq bâtiments avec WiredScore en ce moment.

Comment se passe vos échanges avec WiredScore dans ces projets ?

Très bien, je connais maintenant presque toute l’équipe et j’avais croisé à plusieurs reprises Frédéric Motta qui est maintenant Directeur Général WiredScore France. Je sens une vraie volonté positive des uns et des autres pour maintenir le contact.

Un petit mot de fin ?

On peut dire bravo pour la pénétration de marché, en un an WiredScore s’est bien installé !

 

Connectons-nous.

Renseignez votre email pour recevoir des nouvelles exclusives, des conseils d'experts en connectivité, des invitations aux événements WiredScore et plus encore.