#Interview : Ferdinand Chevrant-Breton, Co-Fondateur de Moji, l'opérateur Internet innovant

Interview | Nermine El Shekshaky on May 22, 2018

Ferdinand Chevrant-Breton, Co-Fondateur de Moji (opérateur Internet) vous dévoile tout ce que vous devez savoir avant de choisir un opérateur Internet en entreprise. 

Tout d’abord, qu’est-ce que Moji ?

Moji est un opérateur télécom indépendant qui a développé un réseau innovant de fibres optiques à destination des entreprises. En plus de proposer du transit Internet à un tarif extrêmement compétitif, la Fiber S permet nativement d’étendre votre réseau local en 10Gbps vers le datacenter et au-delà. Pour les connaisseurs qui nous lisent et qui apprécieront, pour 500 euros, vous avez 1 Gbps vers Internet et un LAN-to-LAN de 10 Gbps en niveau 2 sur 4096 VLANs en MTU 9000, tout compris.

Cette possibilité ouvre des perspectives très intéressantes dans la structuration du système d’informations, que n’offre pas une fibre d’entreprise classique. De plus, grâce à cette Fiber S, nous sommes capables de livrer des services sur le réseau local de nos clients sans passer par Internet.

Ainsi, des services tels que la téléphonie, le firewalling, l’hébergement de serveurs physiques ou virtuels, ne nécessitent plus obligatoirement d’infrastructures sur site. Ils peuvent être directement activés dans un datacenter Moji. Le client gagne en simplicité d’exploitation sur site, en scalabilité et agilité.

Enfin, nos clients peuvent bénéficier d’un interlocuteur unique sur l’ensemble des services informatiques, leur permettant de se recentrer sur leur métier et sur leur vraie valeur.

 

Quelle est la première question à se poser avant de choisir un fournisseur Internet ?

 

Câble et fibre, quelles différences ?

Le cuivre est un support économique et facile à installer. Il est particulièrement indiqué pour les dessertes locales qui ne dépassent pas 100m. A l’inverse, l’installation de la fibre nécessite des machines coûteuses et du personnel qualifié sur l’ensemble de la chaîne, mais son débit ne dépend pas de la distance parcourue, en plus d’être quasiment illimité sur un brin dédié. C’est pour cette raison que le cuivre est en train de disparaître des réseaux opérateurs, celui-ci ne répondant plus aux nouveaux usages d’Internet.

 

Quelle est l’erreur à ne pas faire quand on choisit un opérateur par rapport au débit proposé ?

L’erreur à ne pas faire serait de sous-estimer l’importance des garanties proposées sur la qualité et la constance du débit. Par exemple, les réseaux FTTH (Fiber To The Home – réseau mutualisé de type GPON1 en cours de déploiement sur le territoire) communiquent abusivement sur des vitesses livrées en fibre. En effet, les opérateurs livrent des débits qui fluctuent jusqu’à un facteur 100 en fonction des destinations, de la densité des abonnés fibre du voisinage et même des horaires.

Les débits vers Netflix, Google, Amazon Web Services, Microsoft, OVH, et plus généralement vers toutes les destinations représentant une part importante du trafic Internet mondial sont largement bridés. A l’inverse, ces mêmes opérateurs s’arrangent pour briller dans les speedtests afin d’éviter de surcharger leur hotline d’appels de clients mécontents.

Dans le cas d’une FTTO2 ou une Fiber S, l’Internet livré est dit neutre. L’opérateur travaille en permanence à améliorer ses interconnexions pour être toujours en capacité livrer le service annoncé. Aucun traitement sur les paquets n’est fait en cœur de réseau pour limiter certains usages, c’est un accès Internet nominal et direct. De même, la disponibilité du lien est meilleure, l’opérateur pour entreprises s’engageant à livrer un service avec une disponibilité maximale.

 

Comment éviter les mauvaises surprises quant aux coûts ?

Le coût opérationnel d’un lien recouvre également les pertes liées à son mauvais fonctionnement, ce qui élimine de facto la FTTH dans certaines configurations qui dépendent fortement d’Internet (nombre élevé d’utilisateurs, besoins importants).

Une économie sur un mensuel qui peut vite chiffrer, et difficile d’avoir prise sur un opérateur qui met du temps à réparer, pour lequel vous ne représentez qu’une cinquantaine d’euros par mois.

Concernant les liens de classe entreprise, il faut essayer de travailler avec des opérateurs ayant une politique de prix publics et de services tout compris sans frais cachés. Comme Moji par exemple ;)

 

Faut-il prévoir des installations ?

Il faut prévoir une baie télécom qui centralise les dessertes locales Ethernet (catégorie 5E minimum), les équipements de commutation POE3 si possible, un firewall/routeur et un bandeau optique. Il faut généralement compter une desserte Ethernet par poste au minimum, deux étant plus confortables à l’usage, surtout si vous prévoyez une installation de Voix sur IP. Une baie bien faite, et un câblage suffisamment dimensionné : ce sont beaucoup d’ennuis évités lors de l’exploitation.

Il ne faut surtout pas négliger la qualité du firewall/routeur qui va se positionner entre votre réseau et Internet, il y a beaucoup trop de choses à dire sur ce sujet pour que je m'étendre ici malheureusement. Gardez en tête que c’est le chef d’orchestre de votre réseau, et qu’il est crucial de bien le sélectionner.

En aval, le wifi est une technologie largement plébiscitée par les utilisateurs, à raison. Il est suffisant pour un usage Internet léger, mais il trouve vite ses limites dans le cas de partages de fichiers ou de besoins applicatifs plus lourds. Il est plus complexe à maîtriser dans des environnements aux fréquences souvent saturées, et livre des débits largement inférieurs en pratique aux débits théoriques annoncés par le constructeur.

S’il est tout à fait valable en appoint, nous déconseillons son usage exclusif pour des postes de travail.

 

Quelles sont vos recommandations pour la sécurité des données ?

C’est une question complexe qui recouvre des domaines différents. Accès physiques aux équipements, gestion du réseau et des flux, sauvegardes, plan de reprise d’activité voire de continuité d’activité, formation et sensibilisation du personnel, il faut veiller à prendre en compte tous ces aspects lors de l’élaboration d’une stratégie de sécurité des données.

Chez certains opérateurs engagés auprès de leurs clients comme Moji, des experts pluridisciplinaires peuvent vous aider directement sur ces questions.

 

1Gigabit Passive Optical Network
2Fiber To The Office
3Power over Ethernet

Connectons-nous.

Renseignez votre email pour recevoir des nouvelles exclusives, des conseils d'experts en connectivité, des invitations aux événements WiredScore et plus encore.