Etude - Evolution des pratiques numériques, nouveaux besoins immobiliers

Connectivité, étude, besoins numériques | Romuald Laisney on December 19, 2019

Nous avons le plaisir de vous présenter notre étude réalisée en collaboration avec Cushman & Wakefield sur l’évolution des pratiques numériques et des besoins immobiliers, réalisée auprès de 600 salariés issus de différents secteurs. Les résultats de cette étude ont donné lieu à une réflexion mûrie sur l’évolution des besoins et usages numériques des salariés et sur la transformation de la prise de décision dans le secteur immobilier.

Lien vers l'étude complète : ICI

Le monde du travail est bouleversé par l’essor des technologies et par la démocratisation de nouveaux usages, marquée par la multiplication des lieux de travail potentiels et par le phénomène du nomadisme professionnel. La flexibilité par le télétravail est une réalité pour 31 % des salariés et, même si le domicile reste le lieu privilégié des télétravailleurs, les tiers-lieux s'imposent, en particulier chez les jeunes générations qui les utilisent près de trois fois plus. De ce phénomène résulte un affinement de la frontière entre vie personnelle et professionnelle illustré par l’utilisation des équipements professionnels à domicile et inversement, respectivement à 62 % et 48 %. 

Des besoins simples et pragmatiques subsistent chez les salariés. Ces derniers sont principalement centrés sur les outils de travail usuels comme un ordinateur performant, une demande pour 91 % d’entre eux, mais également une bonne connexion à Internet (85%). Malgré cela, il existe de forte divergence en termes de maturité des usages et une fracture se dessine entre les connectés nomades et les autres plus éloignés des technologies. 

Même si ces attentes sont simples, elles n’en demeurent pas moins importantes. Le niveau d’exigence des salariés est très élevé sur ces dernières et des problèmes de connectivité peuvent entraîner une baisse de productivité pour 76% des répondants, ou dégrader l’image de l’entreprise (56%) et même être une cause de démission pour 1 employé sur 10 et jusqu’à 4 sur 10 en cas de problèmes journaliers.

Afin de répondre à cette évolution d’usages, les stratégies immobilières doivent se pencher sur les nouvelles exigences de connectivité et d’adaptabilité, à la fois de connectique et d’aménagement des espaces, avec pour objectif d’améliorer les conditions numériques des salariés. « La connectivité est considérée actuellement comme le deuxième critère le plus important pour le choix d'un bâtiment de bureaux selon les salariés, critère qui va prendre de plus en plus d'importance dans les années à venir pour devenir la préoccupation n°1 (61 % des salariés) », indique Magali Marton, Directrice des études de Cushman & Wakefield France.

« La clé du succès pour les entreprises sera avant tout de favoriser l'adoption des technologies numériques en les développant de façon qu'elles répondent aux besoins réels, aux exigences et aux souhaits concrets des salariés. Les utilisateurs veulent garder le contrôle de leurs outils et données numériques ; leur rapport à la technologie gagne en maturité et pourrait se rationaliser en adéquation avec l'émergence d'une écologie de l'attention », précise Frédéric Motta, Directeur général de WiredScore France.

Connectons-nous.

Renseignez votre email pour recevoir des nouvelles exclusives, des conseils d'experts en connectivité, des invitations aux événements WiredScore et plus encore.